OLIVIER CONAN

Barbès Production est le fruit du parcours d’Olivier Conan, producteur, programmateur, musicien et directeur de salle.
Quoique originaire de Paris,  Conan a longtemps vécu à New York ou il a commencé sa carriere dans les années 1990 pour la vénérable salle de concert Town Hall - un haut lieu de la musique qui depuis un siècle a accueilli des musiciens tel que Leonard Bernstein, Duke Ellington, Bob Dylan, Nusrat Fateh Ali Kahn et Compay Segundo.

En 2002, il ouvre Barbès qui, depuis pres de vingt ans ans, programme, entre autre,  des musiques du monde, du jazz, de la musique classique et de l’Americana. Barbès a la réputation d’une salle à la programmation éclectique qui prend des risques et offre aux musiciens – jeunes ou établis – un lieu ou mettre au point des répertoires nouveaux. Au cours des années, Barbès a vu passer des artistes tel que Bill Frisell, Madeleine Peyroux, Marc Ribot, Nora Jones, Keren Ann, les Meridian Brothers, Tony Malaby, et le Parker String Quartet.

Conan lance Barbès Records en 2004. Le label se fait rapidement connaitre sur la scène internationale avec des artistes comme Hazmat Modine.-  lauréat d’un BBC award et d’un prix Charles Cros, ou Chico Trujillo, superstars de la cumbia chilienne.
Mais c’est avec une série de compilations de Chicha péruvienne que Barbès Records établi sa réputation.  La Chicha est un mélange de cumbia, de rock psychédélique et de musique péruvienne qui fut populaire à Lima et dans l’Amazone dans les années 70. La série de compilations « The Roots of Chicha » remet cette musique au gout du jour - particulièrement en Amérique Latine – et s’attire des champions tel que l’acteur Elijah Wood, la rock star britannique Alex Kapranos et le réalisateur Almadovar, qui utilise un des morceaux au générique de son film “Les Amants Passager.” 

En dehors de sa programmation à Barbès, Conan produit également des concerts dans nombre de salles new yorkaise, a pendant plusieurs années programmé la série Moma Nights au Museum of Modern Arts, à Manhattan et a établi la série Second Sundays au Centre Culturel Pioneer Works de Redhook, à Brooklyn.  

Conan travaille aussi comme superviser, conseiller musical pour le cinéma et la télévision avec à son actif des projets tel que le documentaire de Laura Israel, Windfall où la série Backroads USA de la réalisatrice oscarisée Katja Esson pour Arte.

Avec David Teague, autre réalisateur oscarisé, Conan travaillait à un documentaire sur Ranil - un activiste et musicien péruvien de la ville amazonienne d’Iquitos -  Our Man In Iquitos. Documentaire malheureusement interompu par le décès du protagoniste.  

En automne 2017, Conan s’est installé à Lyon, ou il a repris la direction de l’amphi de l’Opéra de Lyon. Sous le label Opéra Underground , il propose une programmation éclectique aussi bien à l’amphithéatre, qu’en grande salle et tout au long du festival du Péristyle, un festival estival qui, de juin à septembre, présente 75 soirées de musique sous les arcades de l’opéra.  Au printemps 2020, Olivier Conan lance Barbès Production,  qui propose principalement du consulting pour festivals, municipalités, collectifs et salles de concerts. Barbès mets au point un programmation pertinente qui allie compréhension des publics et des contextes socio-historiques et culturels à une connaissance des musiques internationales et une pratique d’artistes d’horizons divers.